Les rencontres littéraires d'Ambronay

19ème édition

VALDES Zoé


Zoé Valdès est née à La Havane le 2 mai 1959, l'année où Fidel Castro prend le pouvoir à Cuba. La révolution castriste hante ses romans. Même exilés, ses personnages sont d'abord Cubains. Dans le 'Néant Quotidien', elle dénonce la faillite économique du régime et les privations de liberté imposées à la population de l'île. C'est le premier livre vraiment critique à l'égard du régime qui soit écrit par un auteur vivant encore à Cuba au moment de sa publication et qui ne souhaite pas immigrer. Lorsque le roman sort en 1995, le régime de La Havane décrète Zoé Valdès 'persona non grata'. La romancière s'installe à Paris. Avec 'La douleur du dollar' en 1997, elle signe son plus grand succès littéraire. Le style est à la fois cru et tendre, le propos à la fois violent et sensuel. La toile de fond décrépie, c'est La Havane. Une femme victime de l'amour tente d'y survivre en pleine période de pénurie alimentaire. Autre obsession de l'auteur : l'exil, la distance, le manque de cette terre où elle est née et qui ne veut plus d'elle. Ce sentiment lui inspire 'La Sous-développée' et 'Café nostalgia'. Sa production littéraire est conséquente : trois romans publiés en 2000. En 2002, 'Les Mystères de La Havane', moins politique et plus ethnographique, évoque les légendes cubaines.

 Bibliographie 

§  Un trafiquant d'ivoire et quelques pastèques - Librio - roman - 2004

§  Cuentos de La Habana Edition bilingue Espagnol-Français Pocket Bilingue Livre + Cd dictionnaire et encyclopédie - 06/2005 

§  Le pied de mon père - Folio roman Gallimard - 09/2002

§  Miracle à Miami - Folio roman - Gallimard 01/2004

§  Trafiquants de beauté - J'ai Lu - roman 11/2004

§  Lobas de mar - roman Langue : espagnol - Planeta 01/2006

§  Cuentos de La Habana Edition bilingue Espagnol-Français Pocket Bilingue Livre + Cd dictionnaire et encyclopédie - 06/2005 

§  Ilam perdu - Petit Mercure - roman Mercure De France - 10/2001

§  Le néant quotidien - roman Actes Sud - 04/1995

§  Une Habanera à Paris - Du Monde Entier roman - Gallimard - 03/2005 

§  Luna dans la plantation de café Giboulées Hors Série - album jeunesse cartonné - Gallimard Jeunesse 10/2003

§  Sang bleu -récit- Actes Sud - 01/1994 

§  Compartiments fumeurs - poésie Actes Sud - 02/1999

§  La sous développée Actes Sud 01/1996

§  Café Nostalgia - roman Actes sud - 10/1998

§  Les mystères de La Havane Traduit De l'espagnol -roman Calmann-Levy - 02/2002

§  Miracle à Miami Du Monde Entier - roman - Gallimard 08/2002

§  Louves de mer Du Monde Entier - roman - 2005 

§  Moïsés Finalé - Cercle D'art Contemporain Cercle D'art - 06/2000

§  La colère, La rage des anges, Peches Capitaux beau livre Sylvie Douce De La Salle - 03/1996 

§  Te di vida entera roman - Langue : espagnol - Planeta 11/2002

§  Milagro en Miami roman Langue : espagnol - Planeta 04/2002

§  Bailar con la vida roman Langue : espagnol - Planeta 05/2006

§  La nada cotidiada roman Langue : espagnol - Debolsillo 01/2003

§  La eternidad del instante roman - Langue : espagnol - Debolsillo 11/2005

§  Intérieurs cubains Robert Van der Hilst Vents De Sable - 10/2002

§  Les Cubains Robert Van Der Hilst Carmen Val Julian Vents De Sable - 09/2001

§  Jorge Camacho le miroirs aux mirages Gérard Durozoï - Somogy 04/2003


Résumé du livre

      Jusqu'à ce roman, Zoé Valdès n'avait jamais évoqué ses origines chinoises, peut-être parce qu'à Cuba, une superstition veut qu'avoir des Chinois dans ses ancêtres porte malheur. Ici, elle part à la recherche de cet arrière-grand-père qui quitta la Chine pour, paraît-il, retrouver un cousin émigré qui n'avait pas donné de nouvelles depuis des années, puis nous mène à la rencontre de ce grand-père tombé dans un mutisme total à la suite d'un désespoir amoureux. Entre souvenirs et légende dorée, elle raconte d'abord l'odyssée imaginaire de l'arrière-grand-père, qui serait né d'une rencontre passionnée entre une femme du peuple et un riche chanteur d'opéra également poète, érudit, calligraphe. Cet arrière-grand-père qui avait prétendument choisi de traverser les mers pour explorer Cuba, sur les traces d'un parent déjà installé, pieux récit qui masque la dure réalité de l'exil pour tous les misérables qui quittèrent l'Asie dans l'espoir d'une vie (un peu) meilleure. Ensuite, elle s'attache à la figure du grand-père muet, qui décida de ne plus jamais parler lorsque l'actrice chinoise dont il était follement amoureux ne tint pas sa promesse, ne venant pas le rejoindre à la fin d'une tournée à l'étranger : une histoire tout aussi pathétique, que Zoé Valdès conte à sa manière, en redonnant à cet homme, par la grâce de la fiction, une présence et une dignité qu'il avait perdues dans la vie réelle. Chronique familiale illustrée de photographies tirées des albums de la famille Valdès, L'éternité de l'instant est aussi une réflexion sur le déracinement, les raisons du départ, et l'impossibilité des exilés à dire la vérité sur leur situation à ceux qui sont restés au pays.

 


 Retour