Les rencontres littéraires d'Ambronay

19ème édition

OLLAGNIER Virginie


Né en 1970 à Lyon, Virginie Ollagnier a déjà été très remarquée en 2007 pour son premier roman Toutes ces vies qu'on abandonne (onze prix entre 2007 et 2008).

Formatrice en communication écrite et en ergonomie, photographe pour le festival de cinéma de la ville de Bron «Drôle d'endroit pour des rencontres», et enfin scénariste de la bande dessinée Kia Ora, série en trois tomes publiée aux éditions Vents d'Ouest.

 Bibliographie 

§ Toutes ces vies qu'on abandonne, éditions Liana Levi en 2007  


Résumé du livre

1968. Zoltán Soloviev, écrivain new-yorkais, assiste, à Nice, à lenterrement de sa première maîtresse, Jiska, de vingt ans son aînée. La petite-fille de celle-ci lapproche et linterroge sur cette grand-mère loin de laquelle elle a été élevée Cette demande le pousse à écrire ses mémoires en parallèle à la chronique de sa rencontre avec la jeune femme. Son récit commence à Yalta en 1919, lannée de ses dix ans. Cest Noël et sa famille de riches propriétaires terriens sapprête à fuir la révolution et la guerre civile. Leur exil passera par Constantinople, Nice et enfin New York. Cest là que Zoltán sest installé à lâge de vingt ans avec Jiska, quil a découvert le monde débridé des années folles et multiplié les aventures. Mais, en 1968, il est loin de considérer sa vie amoureuse comme terminée, et cette toute jeune fille qui le questionne sur sa grand-mère va occuper une place inattendue dans sa vie


 Retour