Les rencontres littéraires d'Ambronay

19ème édition

OLMI Veronique

Après des études d'art dramatique en 1989, Véronique Olmi est assistante à la mise en scène de 1990 à 1993. Comédienne et dramaturge, elle écrit et joue 'A Demain Modigliani' en 1990. En 1993, elle adapte et joue 'Le Diable' de Marina Tsvetaieva, et en 1994 elle adapte et met en scène 'La Rencontre inachevée', basée sur la correspondance de Tsvetaieva avec Rilke et Pasternak. 'Le Passage' (1995) est crée en 1997 au Théâtre du Rond-Point avec Marina Vlady et obtient le Prix de la Fondation de La Poste. Suivent en 1997 'Chaos debout' (création au Festival d'Avignon 1998, avec Anouk Grinberg), 'Les Nuits sans lune', 'Eternel quotidien' (crée au Festival Les Rencontres de la Cartoucherie), 'Point à la ligne' (au Vieux Colombier), 'Le jardin des Apparences' (à Hébertot) et 'Mathilde' au théâtre du Rond-Point avec Pierre Arditi et Ariane Ascaride. En 1998, elle passe à la prose avec un recueil de nouvelles, 'Privée'. Pendant trois ans, Véronique Olmi dirige le comité de lecture du Théâtre du Rond-Point. En 2001, elle publie son premier roman, 'Bord de mer'. 'Numéro six' sort en 2002, suivi de 'Un Si bel avenir' (2003), 'La Petite fille aux allumettes' (2004) et 'La Pluie ne change rien au désir' en 2005. Véronique Olmi a une prédilection pour des formes courtes dans un style dépouillé, sec et une syntaxe coupée. Ses histoires se construisent autour d'une crise profonde - dans le couple, les relations parentales ou le social - qui aboutit à la destruction, voire la mort ou à la guérison.

 

Résumé du livre

Cette histoire d'amour s'ouvre étrangement : une femme, qui prépare un charmant dîner pour fêter son anniversaire de mariage, descend dans sa cave pour y chercher une bouteille de vin. Celle-ci est enveloppée dans un vieux journal où figure une petite annonce - qu'elle lit. Aussitôt, elle remonte chez elle, éteint son four, prend sa voiture, et s'en va Qu'y avait-il donc dans cette petite annonce ? Pourquoi cette fuite ? On l'apprendra au fil du roman, un très beau et très poignant roman où les saveurs de l'enfance se mêlent au désarroi des adultes L'héroïne de ce livre arrivera bientôt à Gênes, en Italie. Dans une belle maison, l'attend une femme - et un homme qui, semble-t-il, a perdu la mémoire. A moins qu'il ait choisi de seulement se taire Flash-back : cet homme (très beau, très poétique) a été, longtemps avant, le premier amour de la narratrice. Puis, à la suite d'un épisode qui ne sera révélé qu'à la fin, il a choisi de devenir amnésique. Son épouse, soucieuse de raviver sa mémoire morte, et sachant qu'il avait aimé la narratrice, a fait publier cette petite annonce destinée à confronter son époux à un cher souvenir d'enfance. Cette ruse suffira-t-elle ? Et pourquoi cet homme, béni par la vie, a-t-il ainsi choisi de se murer en lui-même ? Dans ce roman, tissé de passé, et dont l'intrigue est haletante, Véronique Olmi brasse la plupart des thèmes qui lui sont chers : l'amour, la folie, les chansons, la fidélité des sentiments, l'ineffaçable empreinte des premiers émois. Elle atteint, avec ce livre, le sommet de son art romanesque



 Retour